prévoir un oversleep

Les oversleeps sont mauvais pour votre adaptation au sommeil polyphasique. Hors, il est possible de prévoir le moment idéal où vous avez des risques accrus de faire un oversleep.

Sachez d'abord que les oversleeps arrivent souvent la nuit et même presque toujours dans mon cas. Les oversleeps que j'ai fait sont souvent à 4H du matin ou à 8H du matin.

Et le mieux pour savoir quand vous risquez d'avoir un oversleep est de regarder votre état de fatigue. Si vous avez les yeux qui piquent très fort et que vous avez très froid, vous avez des très grands risquent de faire un oversleep.

Maintenant, comment contrer l'arrivée d'un oversleep au moment venu? Voici quelques bonnes astuces:

  • Préparer plusieurs réveils à des intervalles de temps différents.
  • Faire plus de siestes courtes. Vous pouvez faire des siestes de 10 minutes au lieu de 20 et en faire 4 au lieu de 1 seule. Sachez aussi éloigné les siestes comme il le faut. Il faut des siestes régulières. Cependant, ne faites ça seulement si vous sentez un coup de fatigue intense.
  • Buvez une boisson énergisante pendant la nuit pendant que c'est très difficile de résister au sommeil.
  • Buvez un litre d'eau juste au moment où vous savez que vous risquez de faire un oversleep.

Et au mieux, j'ai remarqué que la lumière du jour me permettait d'avoir beaucoup moins envie d'aller me coucher. C'est pour ça que si vous sentez trop de fatigue, vous pouvez:

  • Ratez votre sieste en attendant le jour et faire un peu plus de siestes pendant qu'il fait clair. Ne le faites cependant pas si vous ne sentez pas de fatigue intense.
  • Et aussi, faire la sieste à l'avance pour prévenir déjà la fatigue.
  • Demander alors à quelqu'un d'avoir l'amabilité de vous réveiller car c'est le jour et vous avez moins de chances de faire un oversleep s'il y a la possibilité qu'on puisse vous réveiller.

J'espère que toutes ces astuces vous ont plu et que vous allez empêcher presque à tout les coups de faire un oversleep.